Shared Space

logo shared space

L’apaisement du trafic à Bertrange s’étend sur quasi tout le réseau routier communal à l’intérieur de l’agglomération. A part les routes collectrices, le réseau routier communal sera apaisé en limitant la vitesse à 30 resp. 20km/h (= voirie de 3e ordre).

La sécurisation du trafic routier passe par une limitation de vitesse progressive. L’approche du centre de la localité ira de pair avec une limitation de vitesse partant de 50km/h, puis par 30km/h pour arriver dans la zone réglementée à 20km/h.

Pourquoi une zone shared space ?

Suivant décision ministérielle, la « zone de rencontre » est mise en place en plein centre d’agglomération où, dans une zone urbanisée, les utilisateurs les plus variés se rencontrent dans un même espace à partager et regroupant différentes fonctions : habitation, commerce, loisirs, administrations, etc.

Le centre de Bertrange est donc voué à recevoir dans sa zone de rencontre à créer cette nouvelle affectation combinée.

Dans une zone de rencontre l’aspect homogène de la voie publique, l’absence de trottoir, ainsi que l’aménagement urbain de l’espace public provoquent quasiment une nouvelle forme de cohabitation entre piétons, cyclistes et automobilistes. Un comportement plus attentif et prudent de chaque usager de la route en est la conséquence. Avec en plus une limitation de la vitesse de circulation maximale de 20km/h, la zone de rencontre est synonyme de gain de sécurité. L’augmentation de la qualité de vie est un autre atout d’une telle zone – la voie publique ne revêt donc plus seulement une fonction de desserte, mais fait intégralement partie du cadre de vie quotidien.

Les étapes dans la planification

Même si la décision d’apaiser le trafic au centre de Bertrange avait été prise depuis longtemps, l’adoption du principe du shared space pour atteindre ce but ne se concrétisa qu’après une visite à Drachten (Pays Bas) en 2008, initiée par la Sécurité Routière. Le collège des bourgmestre et échevins de Bertrange, alors en fonction, convaincu de cette idée, a de suite pris contact avec les ministères responsables ainsi qu’avec l’Administration des Ponts et Chaussées. En 2009 le principe du shared space a été introduit sous la dénomination de « zone de rencontre » dans le Code de la Route à Luxembourg.

En parallèle les premières études ont été lancées et présentées au public en juin 2009 lors d’une séance d’information. Celle-ci fut suivie de Workshops ouverts aux citoyens et concernés fin 2009/début 2010 afin de définir les grandes lignes du projet.

1. Le shared space, c’est quoi ?

En traduction libre, shared space veut dire « espace utilisé, voire partagé » et dénommé « zone de rencontre ». Il s’agit d’une philosophie qui tend à conférer à l’espace routier, normalement dominé par les automobilistes, une plus grande attractivité, une sécurité accrue et une circulation plus fluide malgré un certain ralentissement, et ce dans le respect de tous les usagers (automobilistes, cyclistes et piétons). Les caractéristiques principales: absence de panneaux de signalisation, de toute signalisation à feux rouges, de tout marquage horizontal ou vertical, ce qui met à pied d’égalité tous les usagers de l’espace public. La règle de base de la priorité à droite prévaut. Sans aucune autre contrainte la zone shared space créé des aires publiques attrayantes à haute qualité de vie, de liberté et surtout pleine de convivialité pour tous les usagers et citoyens. En vue d’intégrer les personnes à mobilité réduite, un concept de guidage a été élaboré en 2010 en collaboration avec l’association ADAPTH. 

Le dossier shared space a été concrétisé et finalisé par une commission de suivi, composée de représentants de la police locale, de l’a.s.b.l. ADAPTH, de la « Sécurité Routière », de délégués de l’association des parents d’élèves, du personnel enseignant et communal, de même que d’hommes de l’art et de citoyens bertrangeois.

Les différentes phases du chantier prévoientl’agrandissement du parking derrière la police, la création d’un parc en plein centre et la renaturation du ruisseau « Pétrusse ». Après avoir reçu en 2012 feu vert de la part du ministre compétent en la matière pour enfin intégrer les rues du centre de Bertrange dans le patrimoine communal, le chantier est actuellement en cours au niveau du réseau routier. La place publique sera donc sensiblement étendue ;

la place « beim Schlass » sera intégrée dans le projet et réaménagé en fonction de la philosophie shared space (îlots de bancs, arbres et arbustes).

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En le consultant, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus